lutte resister resister   lutte resister Citations    lutte resister Censure   lutte resister Forum 

Frédéric Dhuême est mort en mars 2015 à Cahors


Salut Frédéric...

Le décès de Frédéric Dhuême

Ce matin mardi 31 mars, je postais sur Facebook sa photo... sans commentaire...

L'omnipotent quotidien régional confirme ce soir le décès de Frédéric Frédéric Dhueme...

Un article dont seul le titre est gratuit. Il faut payer 1 euro pour le lire.
En consultant "la source" de la page, je l'ai donc lu gratuitement...

Rassure-toi, Frédéric, je n'ai pas donné 1 euro à ces gens-là... Nous en parlions récemment, dans les rues de Cahors, de cette Dépêche. Mais surtout de ses projets, des miens...

Alors pour cette Dépêche : " Il se définissait comme "un vagabond actif". Frédéric Dhuême, le bourlingueur au grand cœur, est décédé à l’hôpital de Cahors à l’âge de 42 ans.
La date de ses obsèques n’a pas encore été définie.
Présenté comme le premier SDF écrivain, auteur de l'ouvrage "Petites douceurs acidulées", il avait tenté de monter une liste pour les élections municipales à Cahors en 2014..."

Je me limite au droit de citation !

Nous étions "en contact"... Des rencontres dans les rues de Cahors et le téléphone... Le plus souvent on se laissait des messages... Sur le dernier... Non, ça restera le dernier... Un autre jour...

Avant, il m'avait demandé de le photographier pour le spectacle qu'il souhaitait monter... Certaines photos avec son portable, d'autres avec mon appareil...

Il avait très récemment partagé la publication de l'essai : " Agenouillez-vous devant les enculés ! " Cette approche lui parlait...

Salut Frédéric... On ne se la fera donc pas cette bouffe...

Frédéric a été inhumé cimetière nord à Cahors de le 1er avril 2015 à 14 heures.

Nous étions 7. Plus 5 membres du personnel d'inhumation.

Qui a choisi cette date ? Sûrement la mairie qui s'est "occupé de tout".

 Frédéric Dhuême





Ajouter un commentaire de résistance

- le 01 avril 2015 à 09 : 28
par pat ouille : je ne connaissais pas ce vagabond. il m'a interpellé il y a quelques semaines pour faire un scrable et a eu la courtoisie de taire le fait que je jouais comme un pied. il s'est même saborder pour me laisser gagner mais même la, je pense qu'il fut décu. malgré tout dès qu'une partie finissait il m'attaquait avec encore une autre. j'ai été odieuse, l'ai traité de professeur, et la depuis 4 jours le silence. je regarde sa liste et j'ai vu qu'elle avait raccourci et je me demande encore pourquoi j'y étais encore, n'ayant pas eu le temps de bien progressé en scraabblle.... pas de façon comme la sienne, éclatante. si celui qui reste avait la gentillesse de raconter ce qu'il se passe puisque ce premier tirage ne me convient pas. je voudrait savoir. je trouvais nos conversation a bâton rompu a coup de vilains smilley étaient saines et constructive. alors toi, que je connais pas mais qui sait veux tu m'expliquer....


Aborder un autre sujet ? Vous pouvez débuter un nouveau sujet de résistance.